Réflexions

Finalement si, j’ai de la chance de voyager

Avoir la chance de voyager
Ecrit par Pauline

Vous vous souvenez certainement de cet article que j’ai écrit il y a 2 ans me plaignant de ceux qui me disaient que j’avais beaucoup de chance de voyager. Cette phrase qui m’énervait parce que non, ça n’a rien à voir avec la chance, je travaille dur et je fais beaucoup de sacrifices pour avoir la possibilité de voyager, et ça ne me tombe pas tout cuit dans le bec.

2 ans plus tard, me revoilà à polémiquer avec moi-même. Ce qui a changé ? Me voici fiancée à un égyptien qui ne rêve que d’une chose : vivre sur la route et parcourir le monde. Ce monde si beau que l’on voit partout, sur tous les posters, les magazines, les réseaux sociaux, les vidéos… Ce rêve, que nous avons la chance d’avoir en commun, est beau et plein d’espoir.

Voyager autour du monde : un rêve pour beaucoup, une réalité pour peu

Ce rêve m’est facilement accessible. Il faut un peu d’argent, ok. Mais honnêtement, n’importe quelle personne motivée peut mettre assez de côté et tailler la route. C’est une question de priorité. Oh mais attend, pourquoi suis-je revenue à la première personne ? Ah oui… parce que pour ma moitié, ce n’est pas si simple.

Maintenant que nous planifions notre futur à deux et que nous souhaitons réaliser ce joli rêve ensemble, la réalité vient sonner à la porte : l’accès VIP au monde n’est réservé qu’à une partie de la population, en général blanche, catholique, avec un bon passeport ou une belle somme d’argent sur son compte en banque. Comprenez par VIP une simplicité pour les passages de frontières et les demandes de visas, voire des exemptions parce qu’après tout, on vient d’un pays respectable, non ?

Qu’en est-il du reste du monde alors ? Et bien, il semblerait que le simple fait d’être né sous de moins bons hospices vous retire d’office de nombreux privilèges. Au lieu de vous faciliter l’entrée dans un pays, on vous le complique ou on vous retire même parfois tout espoir de pouvoir le visiter un jour.

Deux mondes qui cohabitent et avancent à deux vitesses

Française par chance, mon monde est ouvert à 187 pays, comprenez les pays qui ne me demanderont aucun visa ou qui me proposeront un visa à l’arrivée. Le passeport français est classé au 3e rang en termes de liberté de voyager (chiffre mai 2018).

Pays où visa requis pour français

Les français ont un accès facilité à 187 pays. Ici la carte des pays avec exemption de visa, visa à l’arrivée ou e-visa (source Wikipedia – mai 2018)

Son monde à lui est réduit à 50 pays principalement situés sur le continent africain. Le passeport égyptien est classé 85e en termes de liberté de voyager. Il peut bien sûr accéder à d’autres pays en faisant une demande de visa mais je vous laisse imaginer les piles de papiers qu’il doit fournir à chaque fois. Je ferais un emprunt chez le banquier, ce serait pareil ! Pour la spontanéité du voyage, on repassera.

Pays où visa requis pour égyptien

Les égyptiens ont un accès facilité à 50 pays. Ici la carte des pays avec exemption de visa, visa à l’arrivée ou e-visa (source Wikipedia – mai 2018)

Vous souhaitez en savoir plus sur les pays accessibles pour un autre pays ? Allez voir le site Henley Passport Index, il est très bien fait.

Le fait d’avoir un visa de travail en Malaisie nous aide pour l’instant beaucoup dans nos démarches. Depuis un an, nous avons pu voyager à Singapour, en Thaïlande et en France sans problème.

Le plus difficile sera lorsque nous terminerons nos contrats ici et que nous n’aurons plus ce statut de résident et de travailleur en Malaisie qui rassure les autorités étrangères.

Comment planifier un voyage au long cours quand les conditions d’accès à certains pays sont strictes ou floues ? Une chose est sûre, cette fois, il nous faudra être plus organisés qu’à notre habitude et planifier notre itinéraire.

Alors je m’adresse à toi français, mais aussi belge, suisse, canadien, qui me lit derrière ton écran. Toi qui as la chance de découvrir le monde et de voyager avec autant de facilité. Toi qui as la chance de pouvoir prendre un billet d’avion sans te poser de questions, la chance de pouvoir aller quasiment partout sans que l’on te demande de te justifier. Toi qui peux traverser les frontières comme bon te semble. Sois conscient de cette chance car elle n’a pas été donnée à tous dès la naissance. Mais surtout… saisis-là ! Si le monde qui t’entoure ne peut pas venir à toi, va à sa rencontre et fais découvrir aux autres ton pays, ta culture, tes traditions, ta langue…

Et vous, vous aviez conscience que certains pays n’avaient pas autant de privilèges que nous ? Vous connaissez des personnes dans ce cas ? Commenter plus bas !

Épingle cet article sur Pinterest :

Voyager autour du monde, france égypte

NEWSLETTER
Ne ratez plus rien...

1 fois par mois, je vous envoie les derniers articles.
Je ne spamme pas, c'est promis !

Invalid email address
Vous pouvez vous désinscrire à tout instant.
  • 69
  •  
  •  
  • 1
  •  

Laissez un commentaire

Close