Cambodge

2 semaines au Cambodge : itinéraire et budget

2 semaines au Cambodge : itinéraire et budget
Ecrit par Pauline

C’est en compagnie de mon cousin, venu me retrouver en Asie pour quelques semaines, que je découvrirai le Cambodge. Bien loin de nous l’idée de ne visiter que les très touristiques temples d’Angkor. Encore moins celle de courir pour tout voir. Nous parcourrons le Cambodge tranquillement, à notre rythme, en s’arrêtant là où le cœur nous en dit.

Itinéraire de 2 semaines au Cambodge

Poipet où une traversée de frontière épique

C’est depuis la Thaïlande que nous passerons la frontière jusqu’au Cambodge, à Poipet pour être précise. Nous apprendrons à nos dépends que ce poste frontière a une bien mauvaise réputation. Des arnaques en tous genres y ont lieu. Avec beaucoup de négociation, de temps et d’énergie perdus à refuser les propositions douteuses, nous passerons finalement la frontière dans les règles de l’art. Petite victoire !

Siem Reap et les temples d’Angkor

Malgré toutes ces péripéties, nous voilà à Siem Reap, bien décidée à passer un bon séjour au Cambodge. Et quoi de mieux pour bien démarrer un voyage dans ce pays que de visiter les incontournables temples d’Angkor. Pour en profiter à fond, nous prendrons un pass 3 jours. C’est à vélo que nous parcourrons quasiment 100 km les 2 premiers jours et nous prendrons un tuktuk le 3e jour pour nous rendre dans un temple plus lointain : le Bakong Temple. 3 jours pour un seul site, cela me paraissait énorme… Et pourtant il faut au moins ça pour prendre le temps de s’aventurer parmi tous ces temples en ruine et s’imaginer dans la peau de Lara Croft ou d’Indiana Jones. Il y a même un pass d’une semaine alors imaginez tout ce que vous pouvez explorer sur ces 40 hectares ! Les temples que j’ai préférés sont ceux où la nature a doucement repris ses droits. On voit des murs entiers se tordre sous le poids des racines. La force de la nature est impressionnante.

2 semaines au Cambodge : itinéraire et budget

Ta Phrom, probablement mon temple préféré

A Siem Reap, nous profitons de la piscine de l’auberge où nous rencontrerons des irlandais avec qui faire la fête dans la fameuse Pub Street. Ça sonne très occidental tout ça, et la ville semble avoir été construite de toute pièce pour accueillir les nombreux touristes venus visiter les temples à 8 km de là. Bon tant pis pour l’authenticité… Quitte à être là, autant s’amuser. Et en bonne compagnie, c’est encore mieux.

2 semaines au Cambodge : itinéraire et budget

Siem Reap et sa Pub Street, une ville propice à la fête

Phnom Penh et les khmers rouges

Nous nous rendrons ensuite directement dans la capitale, Phnom-Penh, pour rejoindre des amis expats rencontrés quelques mois plus tôt dans la baie d’Halong. Le hasard fait bien les choses. Phnom Penh, c’est aussi pour moi l’occasion de me plonger dans l’histoire plus récente du Cambodge. Celle liée au khmers rouges et à leur terrible dictature qui a causé la mort de plus d’un cambodgien sur 5. Un véritable génocide. Des lieux de mémoire permettent aujourd’hui de se remémorer l’horreur pour que jamais elle ne se reproduise. C’est le cas de cet ancien lycée transformé en prison, le S-21, ou ce champ transformé en lieu d’exécution et fosse commune géante. Instructif et émouvant, cette partie de l’histoire, que je ne connaissais pas avant de voyager au Cambodge, est désormais ancrée en moi.

Lire l’article sur l’histoire terrifiante du Cambodge sous le régime des khmers rouges.

S21 visite

L’ancien lycée converti en prison de l’extérieur

Kep et Kampot

Il est temps de ralentir et de prendre un peu de bon temps. D’abord à Kep et à Kampot, deux petites villes sur la côte sud. Kep, connue pour son crabe, Kampot, pour son poivre vert. Les deux forment le combo idéal pour un repas divin. Vélo, spécialités culinaires et resorts luxueux au programme. Il faut bien se faire plaisir de temps en temps. Et l’endroit est clairement propice au repos.

Lire l’article sur Kep et Kampot.

vélo Kampot

Mon beau vélo dans la campagne de Kampot

Les îles du sud Cambodge

Alors là, on monte d’un cran niveau détente. Moi qui pensais que ce n’était pas au Cambodge que je trouverai des plages paradisiaques, je dois avouer que je me suis bien trompée. Koh Rong a été une magnifique découverte. L’eau transparente et la plage de sable blanc quasi désertique de la 4K beach me manquent terriblement rien qu’en y repensant. C’est aussi là que je nagerai pour la première fois avec le plancton phosphorescent. Une expérience magique.

Koh Rong Coral Resort

La 4K beach sur l’île de Koh Rong

L’île de Koh Tonsay est plus sauvage et hippie mais a aussi son charme, surtout avec ses beaux couchers de soleil rosés. Un bon bouquin, un hamac. Il n’en faut pas plus pour profiter de cette île comme il se doit. Ne rien faire y est l’activité principale.

L'île de Koh Tonsay

L’arrivée sur l’île de Koh Tonsay

Lire l’article sur les îles du sud du Cambodge.

Nous avons également fait un passage éclair sur l’île de Koh Kong mais il pleuvait tellement à verse qu’il nous a été impossible d’envisager les treks qui ont l’air superbes. Une autre fois peut-être…

Où loger ?

Siem Reap

Siem Reap Pub Hostel est un super hostel avec dortoirs ($5/nuit) et chambres privées ($18/nuit). Nous avons testé et apprécié les deux. La piscine et le bar sont parfaits pour rencontrer du monde.

Phnom Penh

11 Happy Backpackers est un hôtel correct et bon marché pour passer une nuit ou deux ($12/nuit en chambre privée).

Kampot

My Parents GuestHouse est une super adresse. Pour $10, vous avez droit à une chambre de plein pied qui entoure une jolie cour. Ils louent des vélos pour $1 par jour. Pratique pour parcourir le kilomètre qui sépare la guesthouse du centre.

Kep

Spring Valley Resort est une chouette adresse pour passer un bon moment dans un peu de confort pour un prix abordable (45$/nuit). Ils offrent un menu différent tous les soirs pour $10. Très bon !

Samanea Resort Beach Resort est de loin le plus luxueux de tous les hôtels où j’ai eu la chance de dormir. Une vraie villa vous attend avec tout le confort dont vous pourriez rêver : des lits ultra confortables, un grand canapé, un grand bureau parfait pour écrire, une salle de bain double avec douche et baignoire à l’extérieur. Chaque pierre et chaque objet de décoration a une histoire que les propriétaires, Try et Noëlle, pourront vous conter. A l’extérieur, une grande piscine, un restaurant avec des plats délicieux, une plage privée, un énorme ponton en bois et une mangrove. J’aurais pu passer des mois là-bas sans m’en lasser. Mais le luxe a un prix. $115/nuit pour être précis.

Koh Tonsay

Vous trouverez des tas de bungalows à louer pour environ $7/nuit.

Koh Rong

Coral Resort : Encore en construction quand j’y ai séjourné mais de grands bungalows confortables ($49/nuit).

Reef on the Beach : super accueil, grands bungalows avec tout le confort et restaurant très bon ($40/nuit).

Koh Kong

Paddy’s Bamboo GuestHouse : un superbe accueil, une petite guesthouse familiale comme on les aime et surtout bon marché ($6/nuit). Bon autant vous prévenir qu’à ce prix, on a vu quelques souris… phobiques s’abstenir. Pour les autres, pas de quoi paniquer 😉

Budget pour 2 semaines au Cambodge

Quelques exemples de mes dépenses au Cambodge :

Transports

  • Bus Bangkok – Siem Reap = 600 baths
  • Bus Siem Reap – Phnom Penh = $8
  • Bus Phnom Penh – Kampot = $7
  • Bateau Kep – Koh Tonsay = $25 pour 2 sur un bateau privé (aller-retour)
  • Tuktuk de la station de bus à Siem Reap jusqu’au Night Market = 100 baths
  • Location d’un vélo à Siem Reap = $2/jour
  • TukTuk pour les Killing fields à Phnom Penh = $11 l’aller-retour
  • Bateau Sihanoukville – Koh Rong = $12 (aller-retour)
  • Bus Sihanoukville – Koh Kong (Thaïlande) = $8

Visa

  • Visa à la fronitère = $30

Activités

  • Pass Angkor : 1 jour = $20 / 3 jours = $40 / 1 semaine = $60
  • Entrées au S21 et aux Killing fields = $6 chacun avec audio-guide inclus

En comptant le transport, les hôtels, la nourriture et les activités, j’en ai eu pour 510€ pour 2 semaines au Cambodge.

Un pays aux multiples facettes

Malgré un démarrage compliqué et une histoire qui marque terriblement la société actuelle, le Cambodge m’a laissé de beaux souvenirs. Autant par son histoire ancienne fascinante, ses temples majestueux, que par la beauté de ses paysages. Le Cambodge n’est pas aussi touristique que d’autres pays comme la Thaïlande. Il y a donc de fortes chances pour que vous puissiez profiter d’un petit coin de paradis pour vous tout seul. Et ça… ça n’a pas de prix.

Une question ? Réaction ? Laissez moi un commentaire plus bas.

Épinglez cet article sur Pinterest :

2 semaines au Cambodge : itinéraire et budget

NEWSLETTER
Ne ratez plus rien...

1 fois par mois, je vous envoie les derniers articles.
Je ne spamme pas, c'est promis !

Invalid email address
Vous pouvez vous désinscrire à tout instant.
  • 108
  •  
  •  
  • 34
  •  

Laissez un commentaire

Close