Thaïlande

8 jours depuis Phuket : itinéraire et budget

8 jours Phuket Itinéraire et Budget
Ecrit par Pauline

Phuket n’est pas un endroit que j’imaginais visiter un jour. Son image sulfureuse me poussait à éviter cette île à chaque voyage en Thaïlande. Mais il est tellement facile de s’y rendre depuis Kuala Lumpur, ma ville d’adoption, que je me suis dit après tout… pourquoi pas ! C’est donc fin novembre que nous nous y sommes rendus en couple pour démarrer un itinéraire d’une semaine à parcourir 3 îles : Phuket, Koh Phi Phi et Koh Lanta.

Phuket

Nous sommes restés à Phuket 2 jours et 3 nuits. Autant vous dire que nous n’avons pas tout vu car l’île est grande et il est assez long de la traverser d’un bout à l’autre. Nous nous sommes donc concentrés sur les endroits accessibles en scooter et qui nous attiraient le plus à savoir les visites à l’extérieur à base de sorties natures et culturelles. On a trouvé notre bonheur avec :

Karon beach

Pensant nous rendre à Patong, on s’est finalement arrêté sur la Karon beach. Une plage mignonne où nous avons dîné tout en admirant la vue sur les apprentis paddlistes, les pêcheurs rangeant leur filet et le Big Buddha qui nous tournait le dos.

Karon beach Phuket

Une belle vue depuis notre resto au bout de la plage !

Big Buddha

Ce Bouddha, d’un blanc immaculé, on le voit d’un peu partout dans Phuket car il se situe en haut d’une colline. Il vaut la peine de s’y rendre même si la route menant au sommet avec ses nombreux virages semble interminable. Le panorama vaut davantage le coup que le Bouddha en soi selon moi, mais ça reste une statue impressionnante à voir de près.

Big Buddha Phuket

Un beau bébé de 45 mètres

Même si j’ai vu beaucoup de personnes en short et débardeur, il est écrit à l’entrée qu’il faut se couvrir les épaules et les cuisses. Pensez-y donc 😉

Old Town

La vieille ville de Phuket mérite un arrêt. Avec ses maisons anciennes de couleurs vives, il est très agréable de s’y balader.

Old Town Phuket

Un aperçu de la vieille ville de Phuket

Rawai beach

Une belle plage sur laquelle se promener. C’est le point de départ de beaucoup d’excursions mais aussi le point d’arrivée des pêcheurs qui vendent leurs poissons sur le marché local. Vous pouvez d’ailleurs acheter votre poisson pour le faire cuisiner dans les restaurants en face… Pratique !

Promthep Cape

Mon coup de cœur à Phuket, un beau coin de nature où on se croirait presque en Irlande ! De grandes falaises qui font face à la mer et au bout desquelles on se sent tout petit. Prenez du temps pour admirer la vue.

PromThep Cape Phuket

Comme un air de bout du monde…

Infos pratiques

Où loger à Phuket

J’ai eu un gros coup de cœur pour le Pearl hotel. Situé dans la vieille ville de Phuket, il étonne par sa décoration soignée et son personnel aux petits soins. On aurait pu y passer nos journées entre la piscine ambiance jungle, le bar karaoké à l’ancienne et le très beau restaurant chinois au dernier étage. Ne manquez pas la magnifique fresque murale du RDC au 1er étage. Un vrai chez d’œuvre digne d’un musée… Elle raconte l’histoire de l’île et ses activités principales, en particulier le travail du caoutchouc et la pêche. Dans la chambre, la salle de bain est séparée par une vitre (qu’on peut bien sûr fermer pour un peu d’intimité) ce qui lui donne beaucoup de charme à mon goût.

Profitez de tout ça pour à peine 40€ la nuit ! (+7€ pour le petit-déjeuner avec buffet à volonté et beaucoup de choix)

Pearl Hotel Phuket

Pearl Hotel Phuket  Pearl Hotel Phuket

Transports

Le taxi depuis l’aéroport jusqu’à la vieille ville vous coûtera environ 650 baths. Pareil avec Grab. Ensuite, louer un scooter vous permettra de visiter facilement l’île. Comptez environ 200 baths pour 24h.

Koh Phi Phi

2e étape, 2e île. Je retourne sur l’île de mon cauchemar. Rappelez-vous. Je ne résiste toutefois pas à l’envie d’y retourner pour 3 raisons : conjurer le sort, la montrer à Emam qui visite la région pour la première fois, et évidemment parce que l’île, bien que touristique à l’extrême, est d’une beauté sans pareille.

Koh Phi Phi est le paradis des backpackers en quête d’ambiance festive à base de techno, de spectacle de feu sur la plage et de seaux remplis d’alcool. C’est aussi l’endroit parfait pour partir en excursion aux alentours, et notamment à Maya Bay, sur la célèbre plage du film « La Plage » avec Leonardo DiCaprio. J’ai donc goûté une 2e fois à la beauté indescriptible de cet endroit. Inutile de vous dire que je suis une fan du film… et de Leonardo au passage… donc l’endroit est d’autant plus féérique pour moi.

Maya Bay sans touristes... ou presque

Koh Phi Phi Leh et son eau venue tout droit du paradis…

En revanche, passé 7h30 / 8h (oui, du matin !), les foules débarquent et vous ne ferez qu’entrevoir le site entre les nombreux bateaux et les touristes. Nous sommes partis avec une excursion « early bird » qui partait à l’aube et l’arrivée dans la crique était incroyable… quasiment pas un chat ! Ca n’a duré que 20/30 minutes avant d’être envahi. A refaire, je crois que je louerais un bateau privé à plusieurs pour être sur place avant le lever du soleil et vraiment profiter de l’endroit ! Cela dit… ça doit coûter bonbon !

Sur Koh Phi Phi, ne manquez pas le coucher de soleil depuis le panorama. De là-haut, vous verrez comme la bande de sable qui sépare le port de la plage est fine et fragile. Elle a d’ailleurs été complètement dévastée durant le tsunami de 2004. Vous pouvez voir des images avant/après depuis le point de vue. Il existe encore un village du tsunami où on voit les cicatrices de la catastrophe.

Panorama Koh Phi Phi

La vue et… moi 🙂

Pour faire la fête, RDV au Slinky bar, le bar le plus animé, ou dans n’importe quel autre bar sur la plage. Pour un peu de fun, allez au Reggae bar où vous pourrez voir des ‘farang’ (étrangers) s’essayer à la boxe thaï sur un ring.

Slinky bar koh phi phi

Le fameux slinky bar et ses spectacles de feu

A ma grande surprise, j’ai apprécié mon retour à Phi Phi, j’ai vu l’île sous un jour nouveau… Alors bon, l’île est toujours surpeuplée de touristes, ça n’a pas changé… Mais j’ai aimé le fait qu’on s’y déplace complètement à pied, cela donne l’impression d’être dans un petit village. Et j’ai été émerveillée de nouveau par ces paysages dingues, tous ces rochers, la couleur incroyable de l’eau, les falaises karstiques, plantées là au milieu de la mer. En revanche, je pense qu’il n’est pas vraiment nécessaire d’y rester plus de 2 ou 3 jours car on a vite fait le tour… et les soirées se suivent et se ressemblent.

Infos pratiques :

  • Ferry Phuket – Koh Phi Phi : 400 baths
  • Tour Maya Beach « Early bird » (plus cher que les tours qui arrivent plus tard) : 600 + 400 pour l’entrée dans le parc national
  • Accès au panorama : 30 baths

Où loger à Koh Phi Phi ?

Twin Palm Bungalows : nous avons choisi de loger dans les bungalows situés juste derrière le Slinky bar. Niveau calme, on a vu mieux, vu qu’on profite de la musique comme si on était dans le bar jusqu’à 2h du matin… mais on avait envie d’être au cœur de la fête et d’être à proximité de tout. Les bungalows sont super mignons avec leurs petits transats sur la terrasse qui nous a été bien utile quand il pleuvait des cordes (soit très souvent en novembre). Nous avons payé 700 baths la nuit. Il est préférable de réserver à l’avance car nous avons eu le dernier chalet.

Koh Lanta

3e étape. 3e île. Direction Koh Lanta où j’avais très envie d’aller depuis un moment. Et l’île ne m’a pas déçu. Encore une fois, par ce temps pluvieux, j’aurais pu me croire en Irlande.

Pour les fans de l’émission tv du même nom, sachez que Koh Lanta n’a jamais été tourné sur cette île mais sur une île voisine. Ca n’enlève cependant rien à l’attrait de l’île, bien au contraire.

Mu Koh Lanta National Park

L’immanquable de Koh Lanta, c’est son parc national. Il n’est pas très grand mais le paysage est magnifique. La plage y est entourée par des falaises qui plongent dans la mer, l’une d’elles surplombée par un phare. Il y a des randos à faire en s’enfonçant un peu plus dans la jungle mais vu le temps, nous nous sommes abstenus.

Mu Koh Lanta National Park

Un beau panorama depuis le phare, malgré le mauvais temps

La cascade Khlong Chak

Une cascade accessible facilement (si on enlève la boue glissante en saison des pluies) après une rando à travers la jungle, ça ne se refuse pas. Le chemin menant à la cascade est vraiment agréable et on peut marcher directement dans la rivière pour l’atteindre car elle est très peu profonde. La cascade est vraiment agréable et il n’y avait presque personne quand nous nous y sommes rendus, en plein milieu d’après-midi.

Cascade Khlong Chak koh lanta

La cascade Khlong Chak

Sur le chemin qui mène à la cascade, vous tomberez sur un parc à éléphant. Je ne saurais que trop vous encourager à ne pas succomber à la tentation d’un tour à dos d’éléphants qui se résumerait à encourager la maltraitance faite à ces animaux. Pour en savoir plus, (re)lisez mon article « Pourquoi je ne monterai plus à dos d’éléphant ». Rien ne vous empêche de vous arrêter les observer le long de la route mais leurs yeux tristes et leurs grosses chaînes risquent de vous rendre triste à votre tour.

Ne montez pas à dos d'éléphant

C’est triste de voir un animal si grandiose lutter pour choper une canne à sucre à 1m de lui

La Mangrove Forest

Mon coup de cœur sur Koh Lanta… La visite de la mangrove et de ses alentours en longtail boat. On nous a emmené dans des endroits aussi beau ou presque qu’à Phi Phi… de petites criques entourées par des falaises qu’on a pu accéder en kayak, une grotte spectaculaire, et puis la mangrove magnifique, remplis de crabes jaunes et bleus à une pince, de singes qui se mettent à nager pour rejoindre le bateau… La seule chose qui ne m’a pas plus est que le staff encourageait les touristes à nourrir les singes pour les attirer. Je n’ai pas souhaité y participer, mais cela n’a pas empêché les singes de venir manger tranquillement sur mon épaule en se servant de ma tête comme assiette :’D

Mangrove Forest Koh Lanta

Sur le bateau, on profite de la vue sur la mangrove, une protection naturelle contre les tsunami et les innondations… et un refuge pour de nombreuses espèces

Parcourir Koh Lanta en scooter

A part ces 3 endroits principaux, cela vaut vraiment la peine de louer un scooter pour longer la côte et vous arrêter de plage en plage, toutes plus magnifiques les unes que les autres. Koh Lanta regorge aussi de randos à faire et de grottes à explorer mais le temps nous a manqué (aussi bien météorologique que temporel).

Mangrove Forest Koh Lanta

La liberté de s’arrêter où on veut quand on veut

Infos pratiques :

Transports

Ferry Koh Phi Phi – Koh Lanta : 300 baths

Ferry Koh Lanta – Phuket : 600 baths

Attention en scooter, les routes sont très vallonnées, pas toujours en bon état et donc parfois dangereuses. Comptez 250 baths pour 24h.

Où manger

Un resto que je recommande : le Zureena qui fait les meilleurs coconut shakes du monde ! 😀 Juste en face du resto se trouve l’agence à qui nous avons acheté notre tour dans la mangrove. Tour qui nous a coûté 600 baths par personne.

Où loger

Nous avons choisi le Sunmoon Bungalows parce qu’on adore les bungalows et que celui-ci a un environnement très sympa entouré de verdure où des singes viennent choper quelques bananes au petit matin. En empruntant un petit chemin, on se retrouve sur la plage en 3 minutes à pied. Le restaurant propose de la très bonne cuisine thaïe. Nous avons payé 500 baths la nuit pour un bungalow avec eau chaude. Il est possible de louer des scooters sur place.

Budget total pour 8 jours :

Nous avons étonnamment dépensé plus que ce qu’on avait imaginé, sans pourtant faire beaucoup d’extras. Ces 3 îles étant très touristiques, les transports et les logements coûtent assez chers.

A deux, nous avons dépensé 22 539 baths soit 581 € (si ça c’est pas précis!). Cela inclus tout, y compris les souvenirs et les centaines de shakes à la noix de coco, mais pas l’avion Kuala Lumpur – Phuket qui nous a coûté environ 85€ chacun.

Pour conclure, en 1 semaine vous pouvez déjà faire un itinéraire sympa en Thaïlande à partir de Phuket. Mais ne sous-estimez pas les temps de trajet et n’essayez pas de trop en faire. 3 îles à visiter en 8 jours m’ont paru être un bon rythme mais plus aurait été la course.

Et si vous recherchez une agence de voyage de confiance pour organiser votre séjour en immersion et sur-mesure en Thaïlande, rendez-vous sur Comptoir des Voyages. Leurs spécialistes organisent notamment des excursions à Khao Sok ! Un endroit que nous aurions beaucoup aimé visiter, et encore plus en radeau de bambou comme ils le proposent !

Un commentaire ? Une réaction ? N’hésite pas à commenter plus bas…

Épingle cet article sur Pinterest :

8 jours au départ de Phuket: itinéraire et budget

Cet article a été rédigé en partenariat avec Comptoir des Voyages. Le contenu éditorial m’appartient entièrement.

  • 2
  •  
  •  
  • 2
  •  

9 Commentaires

Laissez un commentaire

Close