Malaisie

Explorer les Cameron Highlands en Malaisie

Ecrit par Pauline

Cameron Highlands est la station climatique de Malaisie, située à environ 5 heures de bus de Penang. C’est un des endroits que j’ai préféré en Malaisie… 

Fini les grandes villes et la plage

J’ai bien failli passer à côté de cette petite perle. Comme à mon habitude je ne regarde que rapidement ce qu’il y a à faire dans un pays, préférant écouter les conseils des voyageurs ou des locaux que je rencontre. Cette fois, c’est un ancien soldat américain qui me parle de cet endroit. Il me montre à peine 2 photos que ma décision est déjà prise. Ce sera ma deuxième étape en Malaisie.

Que faire aux Cameron Highlands

Le plein de vert !

Après toutes ces plages et ces villes au Cambodge et en Thaïlande, j’avais besoin de grands espaces, de nature, de marcher et de respirer tout simplement. Cameron Highlands est un endroit parfait pour ça. Des montagnes, des forêts, des plantations de thé… Avec une moyenne de 18°C, j’y retrouve presque un climat printanier normand. A 1400m d’altitude, il fait frisquet (on s’habitue vite au 28/30°C) mais j’apprécie ! L’impression d’être à la maison… Le soleil est présent tous les jours mais il commence à pleuvoir généralement autour de 15h. Cela laisse le temps de se balader avant.

Que faire à Cameron Highlands

Cameron Valley Tea Plantation

Pour ma part, j’y suis allée tranquille. Pas de gros treks pour moi, car mes mollets me faisaient trop mal après ma descente à pied depuis Penang Hill. Premier jour, je me rends à Cameron Valley Tea Plantation qui se trouve à 5 km au sud de Tanah Rata en passant par la route. Beaucoup de virages et pas mal de voiture mais je décide de marcher. C’est beau, c’est vert, ça me va ! Après 4 km, une voiture s’arrête et me propose de me déposer. Ok ! Le stop est très commun ici comme il n’y a pas tellement de transports en commun et qu’il n’y a qu’une route principale, tout le monde va plus ou moins dans la même direction.

Que faire aux Cameron Highlands

Cueillette des feuilles de thé en cours

RDV d’abord à Cameron Valley Tea House pour une vue imprenable sur les plantations de thé. C’est magnifique ! J’ai eu la même émotion que devant les rizières en terrasse du Nord des Philippines. Une beauté à couper le souffle. Je décide de marcher au milieu des plantations (2MYR / 0,5€). Il est aussi possible de louer une voiturette de golf. Je m’éloigne un peu des touristes et tente d’emprunter un chemin où il n’y a personne. Il s’agit en fait du trail 6 qui rejoint le village Orang Asli. Malheureusement pour moi, il est déjà tard et la pluie arrive. Je rebrousse chemin jusqu’au point de vue et me prend une tasse de thé avec cette vue imprenable.

Que faire aux Cameron Highlands

Un petit thé avec vue sur la Cameron Tea Plantation

Je décide de faire du stop pour remonter à Tanah Rata. Je n’ai aucune envie de faire les 5 km en sens inverse. Au bout d’1km, 2 garçons me prennent dans leur pick up ! A peine le temps de discuter et de faire quelques selfies qu’on est déjà arrivé.

Gunung Jasar – Trail 10

Le lendemain, mes jambes vont mieux. Je demande conseil à mon hostel pour une randonnée pas trop difficile mais qui vaut tout de même la peine. J’ai surtout envie de marcher seule, je n’aime pas devoir suivre un groupe quand je marche dans la nature. La volontaire polonaise me conseille le Trail 10 qui monte jusqu’au Gunung Jasar, à environ 1600m d’altitude.

Que faire aux Cameron Highlands

Le début du Trail 10 (passer par le Camelia Garden)

La randonnée est agréable. Ça grimpe mais rien d’insurmontable. La vue est sympa depuis le sommet (mais pas folle non plus, le plus intéressant est sur le chemin). Je croise un homme jouant de la guitare en marchant (« just for fun ») qui me prévient de la présence d’un serpent « qui a l’air dangereux ». Merci à lui ! Heureusement il était facile à éviter.

Que faire aux Cameron Highlands

Coucou gentil serpent !

Carte Cameron Highlands

Consulter la carte des trails en cliquant ici

Arrivé là-haut, vous pouvez décider de descendre par le Trail 6, dont je vous parlais plus tôt, à travers les plantations de thé, de redescendre par le même chemin ou de continuer le Trail 10 qui vous emmènera à mi-chemin entre Tanah Rata et Brinchang. Attention, le Trail 11 qui vous permet de faire une boucle et de revenir à Tanah Rata était inaccessible en février 2017 à cause de glissements de terrain (renseignez-vous à votre hôtel avant de partir). Après hésitation, j’ai choisi de continuer le Trail 10, étant donné que j’avais déjà vu les plantations de thé la veille.

Je ne regrette pas mon choix, cette partie du trail était à mon goût la plus jolie. La forêt est dense, belle, pleine de mousse, de racines et de troncs dans tous les sens. Un peu féérique, ne manquait plus que quelques elfes pour parfaire le paysage !

Que faire aux Cameron Highlands

La descente sur le Trail 10 a ce quelque chose de féerique

Que faire d’autre ?

Le trail le plus intéressant mais aussi le plus dur est le Trail 1 qui vous emmène au Gunung Brinchang. Généralement boueux et donc glissant, il vous faudra aussi escalader certaines parties grâce à des cordes… ou des racines. Si vous décidez de vous y rendre, il faudra vous préparer à rentrer plein de terre…

Je vous parle de l’expérience des gens de l’auberge puisque non, je n’y suis pas allée. Ce trail se fait plutôt en groupe que seul, et comme je le disais plus haut, j’aime aller à mon propre rythme quand je marche. J’ai rencontré des personnes l’ayant fait seules mais elles ne le recommandent pas elles-mêmes. Un problème peut vite arriver sur ce chemin.

[MAJ 2018: Je suis retournée aux Cameron Highlands et le Trail 1 était fermé. J’ai décidé d’emprunter la route à pied pour monter jusqu’à la Mossy Forest en passant par une autre plantation de thé “BOH Sungai Palas Tea Centre”. Une balade sympa mais pas assez nature à mon goût puisque des voitures et scooters passent régulièrement. Je me suis encore retrouvée à faire du stop pour arriver à la Mossy Forest :D]

La Mossy Forest, non loin du Gunung Brinchang, est aussi absolument à voir… Des arbres remplis de mousse et un parcours en bois pour les observer. Malheureusement, le comportement de certains touristes l’a fragilisé et il est prévu de la fermer pour la préserver.

L’hostel où j’étais, comme la plupart j’imagine, propose des tours d’une demi-journée incluant Gunung Brinchang, la Mossy Forest, une ferme de fraises, une plantation et une fabrique de thé (fermée le lundi).

Un conseil : Si vous partez seul, utilisez l’application Maps.me qui référence tous les chemins de randonnée de manière très précise et que vous pourrez utiliser hors connexion. L’appli m’a sauvé plus d’une fois !

Où dormir à Tanah Rata ?

Je me suis d’abord rendue TJ Lodge, qui est plein quand j’arrive et ne reste qu’une twin room avec sdb partagée pour 60 RYM (environ 13€, cher pour moi toute seule). Mais la réceptionniste est tellement adorable que je décide de rester 1 nuit… Je chercherai un autre logement pour les prochains jours plus tard. Les chambres sont simples mais lumineuses, les douches basiques.

Que faire aux Cameron Highlands

Ma chambre au TJ Lodge

Le lendemain, je choisis d’aller dans un dortoir. Besoin de sociabiliser un peu. Ce sera l’Orchid Haven, à 2 pas du TJ Lodge. Je ne regrette pas du tout mon choix. L’accueil par Yassin, le gérant, et les volontaires est super et l’atmosphère est vraiment sympa. Je fais rapidement connaissance avec tout le monde et nous sortirons tous ensemble un soir. L’auberge organise aussi des cours de cuisine. Le cuisinier vous donnera plutôt des tâches à accomplir et ne vous expliquera pas tellement ce que vous êtes en train de cuisinier… mais l’ambiance est très sympa, le prix n’est que de 15RYM, soit la moyenne du prix d’un repas ici, et vous aurez largement de quoi manger ! Personnellement, ça m’a fait un bien fou de cuisiner de nouveau. 4 mois de restos, bizarrement, c’est lassant !

Que faire aux Cameron Highlands

L’espace commun du Orchid Haven

Où manger ?

Singh Chapati est un restaurant familial un peu en hauteur de la ville. Autant l’accueil que la nourriture indienne y sont excellents. Ne manquez pas leur lait d’amande fait maison, chaud et avec des morceaux d’amandes dedans. J’en salive rien qu’en y repensant !

Une question ? Réaction ? Laissez-moi un commentaire plus bas…

Épingle cet article sur Pinterest :

Que faire aux Cameron Highlands

NEWSLETTER
Ne ratez plus rien...

1 fois par mois, je vous envoie les derniers articles.
Je ne spamme pas, c'est promis !

Invalid email address
Vous pouvez vous désinscrire à tout instant.
  • 60
  •  
  •  
  • 5
  •  

9 Commentaires

  • Je comprends que tu aies été convaincue si le soldat t’a montré une photo comme celle de l’en-tête ! Je n’avais jamais vraiment vu à quoi ça ressemblait une plantation de thé de loin, c’est magnifique 🙂 Les randonnées avaient l’air super et j’avoue que c’est plus agréable de les faire à une température clémente !

    • Exactement ! Et la phrase qui a fini de me convaincre “et c’est sans filtre hein, là-bas t’as besoin de rien, juste appuyer sur le bouton pour obtenir ça!” 😀

  • Merci Pauline pour cet article.
    Nous en revenons également. Nous avons été déçus en revanche : toutes ces serres, ces habitations hétéroclites qui défigurent le paysage, quel dommage. Tout nous a ravi en Malaisie, excepté les Highlands. Il faut dire, à notre décharge, que nous n’étions pas équipés pour la marche aussi nous n’avons fait qu’un circuit d’un après-midi : plantation de thé (très chouette), serres à fraises (aucun intérêt sans explication), producteurs de plantes et autres insectes. Bof. Le beau temps n’étant pas au RV nous en avons profité pour blogger !!
    En revanche nous avons beaucoup apprécié notre logis. Aussi je laisse l’adresse pour les futurs intéressés : Mentigi Guest house, à 5 minutes à pied du centre. Nouvel établissement, très propre, sans TV dans la chambre mais salon en bas avec grand écran. 20 € la nuit. Ca le vaut.
    Nous avons également rédigé un article mais plus centré sur le trajet Penang-Cameron, un trajet d’enfer où nous avons testé pour vous une certaine compagnie de bus, à éviter.
    Bon voyage à vous dans les Highlands.

    • Bonjour Edith,

      C’est vrai qu’il est dommage de visiter les Cameron Highlands sans randonner, l’expérience vous aurait certainement fait changer d’avis 😉 Les habitations ne m’ont pas gêné car je n’avais aucune attente et ce n’est pas la ville qui m’intéressait. Pour les serres de fraises, je comprends, je les ai soigneusement évité car tous les retours sont négatifs.

      [J’ai supprimé les liens, pas d’auto-promo ici, je pense que vous comprendrez. Mais les personnes intéressés pourront toujours cliquer sur votre nom pour connaître votre blog.]

  • Que de souvenirs ! J’ai adoré l’ambiance qui se dégage de ces plantations de thé… J’ai aussi visité la Mossy Forest avec ses orchidées sauvages, magnifique ! Malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion d’aller admirer les Rafflesia. Merci pour ce bel article !

    • Merci à toi pour ton commentaire ! Tu as eu de la chance de voir la Mossy Forest 😀 les futurs voyageurs n’auront certainement plus l’occasion… Mais il reste encore bien d’autres choses à aller voir dans cette région !

  • Images étonnantes! Les photos disent tout, je suis allé en Malaisie avant, mais tu me donnes envie de le faire encore pour cet endroit!

Laissez un commentaire

Close