France

Le Mont-Saint-Michel de nuit, ambiance mystique

Le Mont-Saint-Michel de nuit
Ecrit par Pauline

Sur le chemin du retour depuis Saint-Malo, je n’ai pas résisté à l’envie de montrer à mon couchsurfer mexicain, en visite en France, le Mont-Saint-Michel de nuit.

La cure de jeunesse du Mont

Ce fût une découverte pour moi aussi qui le connait bien de jour mais peu de nuit, d’autant que je n’avais pas visité les lieux depuis les travaux visant à rétablir le caractère maritime des lieux. Adieu le parking à deux pas de l’entrée. Bonjour le parcours de 2 km en navette, appelée « Le Passeur », avec ses jolies banquettes en bois. L’aménagement est beaucoup plus moderne qu’avant, et permet de retirer du paysage les voitures garées juste devant. Un brin plus authentique.

Visite nocturne

Nous sommes arrivés vers 23:30. La première bonne surprise c’est que nous n’aurons pas à débourser le moindre centime. Avec une entrée après 19:00 et une sortie avant 2:00, le parking est gratuit.

Coup de chance, une navette nous attend. Très peu de personnes sont déjà installées mais d’autres touristes nous rejoindrons à l’arrêt « Zone commerciale ». Cela dit, nous ne dépassons pas les 10 personnes. Un vrai privilège pour un monument de cette envergure. Les « Whaou » de mon couchsurfer se font de plus en plus forts. Nous approchons.

La navette nous fait descendre à quelques centaines de mètres de l’entrée, de quoi faire de magnifiques photos ! Malgré les 25°C durant la journée, la nuit ventée est glaciale. Nous sommes beaucoup mieux à l’intérieur. Les quelques touristes se sont déjà éparpillés et nous ne croiserons personne à l’intérieur.

Une atmosphère particulière

MontSaintMichelNuitNous sentons vite l’atmosphère particulière du site. Nous avons l’impression de marcher directement sur les traces des bénédictins installés il y a plus de 1000 ans sur le rocher. Nous remplaçons par l’imaginaire les lampes à LED par des torches à huile. Le danger de la présence d’un assaillant à chaque recoin ajoute un peu d’excitation à l’ascension. Le dernier palier accessible se prête d’abord à un moment de silence mais le bruit des cloches et d’oiseaux étranges le brise rapidement…

Rare est le sentiment d’être seuls au monde. Nous l’avons vécu au Mont-Saint-Michel.

Pour plus d’infos :  Site de l’office de tourisme

Et vous, avez-vous déjà visité le Mont-Saint-Michel ? De jour ? De nuit ? Qu’en avez-vous pensé ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Close