Conseils pratiques

Être indemnisé en cas de vol retardé, annulé ou surbooké grâce à Flightright

Etre indemnisé en cas de vol retardé, annulé ou surbooké grâce à Flightright
Avatar
Ecrit par Pauline

Il y a quelques semaines, je regardais la story Instagram d’une voyageuse qui n’était pas sûre de pouvoir prendre son vol alors qu’elle avait acheté son billet low cost avec EasyJet quelques semaines auparavant. En cause ? Le surbooking que pratique ouvertement la compagnie aérienne, car c’est une pratique légale pour toutes les compagnies, pas que low cost. Tout comme cette voyageuse, j’ai trouvé cela aberrant et non professionnel et j’ai voulu en savoir plus sur les recours possibles lorsqu’on fait face à ce genre de problème, que ce soit un vol retardé, annulé ou surbooké.

Etre indemnisé en cas de vol retardé, annulé ou surbooké grâce à Flightright

J’ai alors découvert Flightright, une entreprise qui fait valoir vos droits en cas de retard / d’annulation de vol, ou de refus d’embarquement dû à un surbooking. Grâce à leurs services, vous n’avez plus à vous préoccuper de tout l’administratif qui accompagne les demandes d’indemnisation pour le retard ou l’annulation de votre avion. Que ce soit pour un voyage pas cher ou non, peu importe, vous avez les mêmes droits. C’est eux qui se chargent de tout, et franchement, ça évite pas mal de prises de tête.

Quand les retards et annulations perturbent vos plans

A chaque voyage, c’est la même appréhension en levant les yeux vers le panneau d’affichage des vols. Mon vol est-il retardé ou pire, annulé ? Vais-je me faire refouler à l’enregistrement parce qu’il y a déjà trop de monde dans l’avion ? Il faut dire que ce genre de scénarios ne laisse pas rêveur et se rendre compte qu’on ne pourra pas embarquer comme prévu perturbera à coup sûr beaucoup de plans. Cela m’est arrivé à mon retour du Costa Rica. Je voulais profiter un maximum de mon voyage là-bas et je n’avais prévu d’être de retour en France que le dimanche, planifiant d’être de retour au travail dès le lundi suivant. Arrivée à l’aéroport, ô surprise, mon vol était annulé. Je vous épargne les galères pour avoir des explications, savoir si le vol est remplacé et quand, avoir les papiers pour faire une demande d’indemnisation, etc. Au final, je n’ai pas pu revenir au travail à temps et j’ai dû demander un jour de congé supplémentaire. J’ai rempli tous les papiers nécessaires pour être indemnisée mais j’ai juste reçu un e-mail poli me disant que je ne pouvais bénéficier d’aucun remboursement. Merci, au revoir !

Etre indemnisé en cas de vol retardé, annulé ou surbooké grâce à Flightright

Vos droits en cas de retard ou d’annulation de vol, ou de vol surbooké

Une règlementation européenne qui date de 2004 mentionne les conditions d’indemnisation et de remboursement auxquels vous avez droit en cas de vol retardé, annulé ou surbooké. Vous pouvez ainsi prétendre à une indemnisation allant de 250 à 600 €, dépendant de la distance de votre vol et non du prix qu’il vous a coûté. Pour les retards de vol, cette indemnisation ne pourra être octroyée qu’à partir de 3 heures de retard. Et pour les vols annulés, seulement si l’annulation a eu lieu moins de 14 jours avant le départ. Cette indemnisation, vous pouvez même la réclamer dans les 5 ans qui suivent la date de votre vol. Il n’est donc peut-être pas trop tard pour faire votre réclamation si vous avez été dans cette situation auparavant.

Que faire en cas de vol surbooké ?

A partir du moment où l’on vous annonce que votre vol est surbooké, vous avez le droit à des collations et boissons. N’hésitez pas à les réclamer. Vous avez aussi le droit à 2 appels téléphoniques et à l’envoi de 2 e-mails. Cela peut aider pour annuler des réservations ou prévenir vos proches. La compagnie est dans l’obligation de vous proposer un vol alternatif ou le remboursement intégral du billet d’avion. Si le vol est reporté au lendemain, vous aurez le droit à une nuit d’hôtel ainsi que les transferts, ou alors au remboursement de vos frais. Dans ce cas, renseignez-vous sur les modalités.

Quelques conditions sont requises pour bénéficier d’une indemnisation, notamment :

  • Etre arrivé à l’heure à l’enregistrement
  • Votre vol décolle de l’Union européenne ou atterrit dans un aéroport de l’Union européenne (dans ce cas, la compagnie aérienne doit avoir son siège social dans l’Union européenne également)
Etre indemnisé en cas de vol retardé, annulé ou surbooké grâce à Flightright

Etre indemnisé facilement grâce à Flightright

Il est possible de faire une demande d’indemnisation par soi-même, comme sur mon vol depuis le Costa Rica, mais les chances de succès sont minces. Mon expérience m’a montré que les compagnies aériennes peuvent faire ce qu’elles veulent car elles savent que c’est trop de tracas pour un passager lambda de s’occuper de toute cette paperasse. J’imagine qu’une réponse négative de leur part restera souvent sans suite.

C’est là que le service que propose Flightright peut être très intéressant. Ils s’occuperont de toutes ces démarches et ce sont des experts qui font ça à longueur de journée. Ils savent comment s’y prendre et les chances d’indemnisation sont donc bien plus élevées.

Comment ça marche ?

Pour lancer la procédure, il vous suffit de vous rendre sur leur site et d’indiquer votre numéro et date de vol. Avant ça, vous pouvez aussi vérifier que vous avez bien droit à une indemnisation grâce au calcultateur de Flightright. Leur intérêt dans tout ça ? Et bien c’est simple et honnête. Ils se payent à la commission et ils prélèveront 27% (+ TVA) sur le montant de l’indemnisation obtenue. Si la compensation n’a pas pu être obtenue, vous n’aurez rien à débourser. Pas mal, non ?

Gardez toutes ces informations en tête pour votre prochain voyage, sait-on jamais ! Mais évidemment, je vous souhaite que votre vol soit à l’heure et que votre voyage se passe sans encombre.

  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Close