Chine Conseils pratiques

Préparer un voyage dans le Yunnan en Chine : mes conseils pratiques

Préparer un voyage dans le Yunnan en Chine : mes conseils pratiques
Avatar
Ecrit par Pauline

Dans cet article, je vais vous partager toutes mes bonnes informations pour préparer un voyage en Chine et plus particulièrement dans le Yunnan où j’ai voyagé durant deux semaines. La plupart des conseils s’appliquent au pays entier mais certaines sont plus spécifiques au Yunnan. Prenez donc bonne note de tout ce à quoi vous n’auriez pas déjà pensé.

Le visa pour la Chine

Avant de pouvoir vous rendre en Chine, il vous faudra obtenir un visa. J’ai fait faire mon visa dans un centre de demandes de visas pour la Chine à Kuala Lumpur (Comment obtenir un visa chinois depuis Kuala Lumpur). Si vous êtes en France, vous pouvez le faire vous-même à Paris, Lyon, Strasbourg ou Marseille ou bien faire appel aux services en ligne de Visa Connect.

Visa Chine Kuala Lumpur
Visa chinois en poche

Se connecter à Internet et téléphoner en Chine

Je vous conseille de prendre une carte SIM en Chine pour pouvoir utiliser Internet partout sans avoir besoin de WIFI et pour téléphoner.

Avant le départ, vous pouvez faire appel à My Mobile China (partenaire de l’agence de voyage China Roads) qui fournit un forfait de données internet (3Go pour ma part) un numéro chinois et un numéro de renvoi français, ainsi que les appels illimités à l’international via le « Softphone ».

Vous pouvez aussi vous procurer une carte SIM une fois sur place, dans les hôtels, les supérettes ou les kiosques à journaux.

Préparer un voyage dans le Yunnan en Chine : mes conseils pratiques
Se connecter à ses sites habituels peut donner quelques maux de tête en Chine

Utiliser un VPN

Comme vous le savez sûrement déjà, beaucoup de sites et applications sont bloquées en Chine par le gouvernement. Cela inclus notamment : Facebook, Instagram, Twitter, Youtube, WhatsApp, Netflix, Gmail, Google, et la plupart des réseaux sociaux, applications, sites et moteurs de recherche étrangers. Utiliser un VPN vous permettra de contourner ce blocage et de continuer à pouvoir les utiliser. Un VPN permet de modifier virtuellement votre localisation. Vous pouvez donc choisir le pays duquel vous souhaiter simuler une connexion et vous aurez ainsi accès à tous les sites normalement accessibles depuis ce pays. Magique !

Pour ma part, j’ai utilisé l’application Turbo VPN qui est gratuite et qui a plutôt bien fonctionné pendant le voyage. C’est évidemment plus long de se connecter de cette manière et parfois on perd la connexion mais cela m’a permis de rester connectée à mes proches et aux réseaux sociaux tout au long du séjour. Vous pouvez télécharger un deuxième VPN pour alterner au cas où le premier ne fonctionnerait pas (Psiphon, Opera VPN, VPN Monster, Thunder VPN, X VPN, Express VPN…). Pensez à télécharger votre VPN avant votre départ.

Communiquer avec les chinois

La barrière de la langue est réelle en Chine et d’autant plus dans les régions rurales comme le Yunnan où l’anglais est peu, voir pas du tout, pratiqué. Pour vous faire comprendre, il va falloir utiliser des stratagèmes : dessiner, mimer, montrer des icônes ou des photos. Téléchargez Google Translate qui peut vous aider à traduire des phrases entières et, avec l’option de traduction visuelle, vous pourrez traduire des textes comme les menus des restaurants par exemple. Cette fonctionnalité n’est pas très précise, mais ça donne au moins une vague idée de ce qui est servi.

Préparer un voyage dans le Yunnan en Chine : mes conseils pratiques
Communiquer en Chine n’est pas le plus simple

Quant à la communication en ligne, l’alternative locale à WhatsApp est WeChat que tout les chinois utilisent. Je vous conseille de télécharger cette appli car elle vous sera utile pour communiquer avec les chinois mais aussi avec votre groupe de voyageurs si vous partez à plusieurs. Ainsi vous n’aurez pas à vous soucier d’avoir un VPN qui fonctionne. Vous pouvez même demander à vos proches restés en France de télécharger l’appli aussi si vous voulez être sûr de pouvoir les contacter facilement. C’est ce que j’ai fait avec Emam et c’était bien plus pratique J

Payer en Chine

WeChat sert aussi de porte-monnaie virtuel et énormément de chinois utilisent ce moyen de paiement pratique et rapide. Il suffit de scanner le QRcode du vendeur pour pouvoir payer. Même les plus petites boutiques de rue dans le Yunnan proposent de payer via WeChat, c’est assez incroyable. Seul hic pour nous autres voyageurs : à l’heure actuelle, il vous faut un compte bancaire chinois ou que quelqu’un avec un compte chinois vous transfère de l’argent. J’ai un compte WeChat Pay en ringgit (monnaie malaisienne) que je n’ai malheureusement pas pu utiliser en Chine. Espérons que cela évolue.

Pour l’argent liquide, il est facile de retirer de l’argent dans les guichets automatiques, même avec une carte bancaire étrangère. Vous pouvez aussi échanger votre argent dans un bureau de change.

WeChat Pay à chaque coin de rue

Les transports en Chine

Voiture

Il n’est pas possible de louer une voiture en Chine avec un permis étranger ou international. Vous aurez donc besoin d’un chauffeur si vous souhaitez voyager en voiture.

Didi, le Uber local

L’application Didi, qui propose un service de course avec chauffeur privé, est très utilisée en Chine tout comme Uber ou Grab peuvent l’être dans d’autres régions du monde.

Train

Les trains sont très appréciés pour les grandes distances. J’ai testé le train grande vitesse sur le trajet Kunming – Dali et j’ai été surprise par l’organisation de la gare et la qualité des trains. On entre dans la gare comme on entre dans un aéroport avec vérification des bagages et file d’attente à la « porte d’embarquement ». Note importante : il est interdit de voyager avec des couteaux ou avec des briquets. J’avais mon couteau suisse avec moi et ils l’ont repéré.

Préparer un voyage dans le Yunnan en Chine : mes conseils pratiques
Les trains grande vitesse en Chine sont très modernes

Bus et mini-van

Les bus et les mini-van sont aussi très utilisés pour passer d’une ville à l’autre. Comptez à la louche 3€ par heure de trajet en moyenne (mais les prix dépendront de vos trajets).

Avion

Prendre un avion intérieur est parfois indispensable pour les longues distances. Je n’ai testé qu’Air China qui était très bien mais d’autres compagnies existent comme China Southern Airlines, China Eastern Airlines.

Scooters électriques et vélos

J’ai été très surprise de voir à quel point des villes comme Kunming ou Chengdu peuvent être silencieuses dans les centre-villes. En effet, énormément de personnes utilisent des scooters électriques ou des vélos pour se déplacer (il y a d’ailleurs beaucoup de vélos en libre service). Un bonheur pour les oreilles mais attention à bien regarder en traversant.

Chine : Kunming et la Forêt de Pierre
Le centre-ville de Kunming, sans le bruit des scooters

Nourriture

Ce qui m’a le plus surpris lors de mon séjour dans le Yunnan, c’est la qualité et la diversité des plats. Sur 15 jours, je ne crois pas avoir mangé une seule fois la même chose. Ce qui est aussi très chouette dans la culture gastronomique, c’est la notion de partage. En Chine, les groupes  s’assoient autour d’une table ronde avec un plateau tournant au milieu. On commande pleins de plats différents que tout le monde peut goûter et on se sert plusieurs fois dans de petits bols ou petites assiettes. Dans les restaurants, les bols/assiettes/baguettes sont très souvent emballés dans du plastique ou du papier (à mon grand désarroi) comme preuve de propreté.

Attendez-vous à manger très épicé en Chine. C’était le cas dans le Yunnan mais aussi et même plus dans le Sichuan, où j’ai fait une courte halte. Le poivre du Sichuan est très fort, pique la langue et anesthésie même un peu la bouche.

Presque systématiquement, on vous servira du thé au restaurant.

L’eau du robinet

L’eau du robinet n’est pas potable ni dans le Yunnan ni ailleurs en Chine. Les chinois ont depuis longtemps l’habitude de faire bouillir leur eau avant de la boire et c’est d’ailleurs pour cela qu’on vous servira de l’eau chaude dans les restaurants si vous demandez de l’eau. Pour éviter d’avoir à acheter (et jeter) des bouteilles en plastique, je vous conseille d’emmener une gourde filtrante avec vous.

Les toilettes publiques dans le Yunnan

Il semble que les toilettes en Chine évoluent et soient de plus en plus modernes. Cependant, dans les régions reculées, comme dans certaines parties du Yunnan, on trouve encore des toilettes rudimentaires. Les toilettes sont en général à la turque et pas toujours privées. Vous aurez donc peut-être l’occasion d’expérimenter les toilettes communes avec un seul mur de séparation à la taille entre les toilettes (pas de porte). Parfois elles sont même ouvertes à l’extérieur (pas de fenêtres, juste un grand trou dans le mur pour profiter de l’air frais pendant qu’on fait ses besoins!). J’ai expérimenté ces toilettes dans un marché local à Shangri-La. Pas de toilettes à proprement parler, juste un trou qui donne sur une sorte de « fosse – gouttière ». Les femmes déjà accroupies n’ont pas prêté attention à ma présence. On pourrait penser que c’est un endroit d’où l’on veut vite partir mais le fait est que certaines femmes étaient tranquillement installées, sur leur téléphone à regarder des vidéos ou à passer un coup de fil. Une expérience que je n’oublierai pas de si tôt.

Pensez à avoir des mouchoirs ou du papier hygiénique avec vous car il est très rare d’en trouver.

Préparer un voyage dans le Yunnan en Chine : mes conseils pratiques
Les toilettes publiques à la chinoise, sans portes

Climat – quand partir et quels vêtements emmener dans le Yunnan

La région du Yunnan offre un climat tempéré tout au long de l’année. Sachez toutefois qu’il y aura plus de pluie de juin à septembre. Dans les zones montagneuses, les températures peuvent aussi descendre en-dessous de 0°C. Au mois de novembre, j’ai emmené beaucoup de pulls et pantalons, quelques t-shirts et une doudoune très chaude et hyper compacte qui m’a bien servi en montagne.

Décalage horaire

La Chine est un pays extrêmement grand… et pourtant il n’y a qu’une seule heure officielle. Peu importe où vous vous trouvez donc, le décalage avec la France sera de 7 heures en heure d’hiver et de 6 heures en heure d’été. Aucun décalage horaire pour moi avec Kuala Lumpur.

Vaccins

Aucun vaccin n’est obligatoire en Chine mais quelques vaccins sont recommandés : diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite B (très répandue en Chine), hépatite A, typhoïde. Les vaccins contre la rage et l’encéphalite japonaise peuvent aussi être conseillés. Renseignez-vous.

Sécurité dans le Yunnan

Je ne peux ici parler que de mon expérience dans le Yunnan. Je me suis sentie très en sécurité dans cette région et absolument rien ne m’a mis en alerte. Je suis sortie quelque fois la nuit seule pour prendre des photos et je n’ai ressenti aucun malaise ou sentiment d’insécurité. De façon générale, j’ai trouvé que l’ambiance faisait très « village »… vous savez quand on a l’impression que tout le monde se connait et est bienveillant envers les autres. Cela ne veut évidemment pas dire qu’il faille faire une confiance aveugle à tout le monde. Comme partout, les vols ou les arnaques peuvent arriver et il convient donc de rester sur ses gardes, comme partout.

Préparer un voyage dans le Yunnan en Chine : mes conseils pratiques
Séance photo de nuit à Shangri-La

J’espère que ce récapitulatif sur ce qu’il faut savoir pour préparer un voyage dans le Yunnan en Chine vous sera utile. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire, je réponds toujours avec plaisir.

Épingle cet article sur Pinterest :

  •  
  •  
  • 1
  •  

Laissez un commentaire

Close