Turquie

Les paysages lunaires de Cappadoce

Avatar
Ecrit par Pauline

Visiter la région de Cappadoce c’est un peu comme prendre un ticket pour l’espace pour passer un séjour sur la Lune.

Le temps d’un break dans votre voyage, vous pourrez y passer un moment de détente et littéralement suspendre le temps.

Histoire du site

La région de Cappadoce se trouve au centre de l’Anatolie, la partie asiatique de la Turquie. Le parc national de Göreme et les sites rupestres de Cappadoce sont inscrits au Patrimoine de l’humanité depuis 1985.

Le site volcanique est constitué de reliefs naturels rocheux formés au fil du temps par l’érosion. L’activité monastique aurait démarré dès le IVe siècle puis les villages troglodytes et les cités souterraines auraient servi de refuges contre l’invasion arabe. C’est ainsi que l’on trouve, creusés dans la roche, des habitations ainsi que des sanctuaires et églises couvertes de peintures rupestres.

La poursuite de l’érosion et le tourisme de masse menacent le patrimoine exceptionnel de cette région. Des plans de conservation et des mesures de protection ont été mis en place, mais rien ne vaut la conscience collective, en particulier des touristes.

Cappadoce goreme

C’est moi là, en tout petit !

Comment s’y rendre ?

Depuis Istanbul, vous avez le choix entre prendre l’avion (1h15) ou prendre le bus (10-12h). Nous souhaitions prendre le bus mais le temps nous a manqué. J’ai donc alourdi encore un peu plus mon bilan carbone sur ce séjour, à mon grand regret. Si c’était à refaire, je prendrais davantage de jours pour visiter à la fois Istanbul, Cappadoce, mais aussi d’autres régions de la Turquie qui semblent magnifiques, en transport en commun. Le vol nous a coûté plusieurs dizaines d’euros plus chers que le bus.

En avion, vous devrez vous rendre soit à l’aéroport d’Atatürk, facilement accessible en métro, soit à Sabiha Gökçen, dans la partie asiatique, un peu plus difficile d’accès (bateau puis bus). Ne faites pas comme nous, vérifiez bien vos billets avant de partir. L’aéroport de départ n’est pas forcément le même qu’au retour 😉 En Cappadoce, vous atterrirez à l’aéroport de Nevşehir. De là, des navettes vous emmènerons dans les villages en 1h environ.

Où se loger ?

Plusieurs villages se trouvent sur le site historique : Göreme, Uçhisar, Urgüp, Avanos… A choisir suivant ce que vous recherchez : authenticité, calme ou facilité de transport.

Nous avons choisi de loger dans le village de Göreme, plutôt par facilité étant donné que nous n’y passions que 2 jours. Nous avons dormi à Ishtar Cave Pansion, une petite pension sympathique et bon marché, proche des bus et un peu en hauteur pour profiter de la vue.

Ishtar cave pansion troglodyte goreme cappadoce

Plutôt heureuse d’être arrivée !

Que faire ?

Le musée à ciel ouvert de Göreme

Ce musée un peu particulier, puisque principalement constitué d’éléments naturels tels que la roche, vous permettra d’entrer dans les lieux de culte sculptés dans la pierre par les moines chrétiens. Vous pourrez y admirer des fresques datant du Moyen-Age. Beaucoup sont étonnamment bien conservées.

Votre ticket vaut aussi pour l’entrée dans la grande église Tokali qui se situe entre le village de Göreme et le musée à ciel ouvert.

Vous pourrez vous rendre sur les 2 sites à pied depuis le village de Göreme (moins de 2km), mais n’oubliez pas vos bouteilles d’eau, la chaleur peut y être écrasante.

musée à ciel ouvert goreme

fresque cappadoce

Randonnées

Göreme a l’avantage d’être central et d’être le point de départ de nombreuses randonnées : la vallée de l’Amour, la vallée des pigeons, les vallées rose et rouge.

Demandez une carte dès votre arrivée pour organiser vos périples.

goreme cappadoce ranch

Une randonnée par cette chaleur ? Je vous attends ici 😉

Vol en montgolfière

La région est connue pour ses vols en montgolfières au-dessus des vallées, des canyons, des cheminées de fée… Je n’avais pas forcément envie de faire l’expérience du vol (je me le réserve pour Bagan en Birmanie) mais je voulais absolument voir les montgolfières s’élever majestueusement au petit matin.

Mais voilà, j’ai un peu honte… mon réveil n’a pas sonné, ou je ne l’ai pas entendu, qui sait ! Voilà un des gros inconvénients de voyager à un rythme soutenu, il n’y a pas le droit à l’erreur. Cela me donne toutefois une bonne excuse pour y retourner 😉 Du coup, je vous fais partager les magnifiques photos d’un photographe de la région, qui faisaient l’objet d’une exposition en son hommage au musée à ciel ouvert.

vol montgolfiere goreme cappadoce

vol montgolfiere goreme cappadoce

Sunset point

Pour terminer une bonne journée de visite et de marche, rendez-vous au sunset point pour le coucher de soleil (ou le lever). Vous y découvrirez une vue imprenable sur les vallées alentours et le village de Göreme. La couleur des roches passera lentement du blanc, au jaune puis au rouge. Vous pourrez vous installer sur une plateforme en bois au bord de la falaise. Elle est cependant vite bondée.

Emerveillez-vous, aimez-vous, profitez de l’instant !

sunset point goreme cappadoce

sunset point cappadoce goreme

cappadoce goreme étoiles nuit

Que manger ?

Toutes ces émotions vous ouvriront certainement l’appétit. La spécialité locale c’est le Pottery kebab (ou Testi kebab). Il s’agit d’un mélange de viande et de légumes cuit lentement dans un pot en terre cuite. Le serveur viendra vous apporter le pot qu’il cassera devant vous pour que vous puissiez manger ce qu’il y a à l’intérieur. Spectacle garanti !

pottery testi kebab

Avez-vous envie de vous rendre dans cette région de Turquie ? L’avez-vous déjà visité et dans ce cas, qu’en avez-vous pensé ?

  • 1
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Close