Confidences Egypte

4 jours au Caire avec ta mère

Titre quelque peu étrange, je me dois de vous expliquer. Bientôt 4 mois que je suis installée au Caire et ô surprise ! Après avoir tanné ma mère pendant des semaines pour qu’elle vienne me rendre visite, voilà enfin qu’elle accepte. Victoire !

J’ai donc décidé de vous partager le programme que je lui ai réservé. Parfait si toi aussi tu veux partir au Caire avec ta mère… valable aussi si tu pars avec ton père, ta sœur, ta fille, ta meilleure amie, et j’en passe… On y va ?

Jour 1 : Coptic Cairo

Arrivée en pleine nuit, c’est avec environ 5 heures de sommeil que nous démarrons la première journée de découverte. Du coup, programme soft pour la journée. Direction le quartier copte où nous attendent la visite d’églises, de synagogues, de cimetières, de forteresse. En prime, la visite d’une petite grotte où Jésus a passé 3 mois accompagné de Marie et Joseph quand il était tout petit. Une guide nous aidera à décrypter les secrets du quartier. Ma mère ne parlant pas anglais et la guide ne parlant pas français, je découvrirai à quel point le métier d’interprète est difficile.

Quartier copte Egypte

L’église Saint Georges dans le quartier copte

Pour la pause déjeuner, nous commanderons des « Ta’ameya », falafels égyptiennes et classique du petit-déjeuner, ainsi que du tahina, pâte de sésame mélangée à du citron, que nous mangerons avec le « Aish Baladi », le pain égyptien. Délicieux !

Avant de rentrer à la maison, direction la magnifique mosquée Amr Ibn El Aas, première mosquée d’Egypte et même d’Afrique, et la quatrième au monde.

Maman en chaperon vert dans la mosquée Amr Ibn Al-As

Jour 2 : Les pyramides de Guizeh et la Citadelle

Nous ne pouvions attendre plus longtemps pour aller visiter l’incontournable du Caire. Nous y sommes aux premières heures d’ouverture pour éviter les grosses chaleurs. Après les premiers « Wow » de maman en entrant sur le site, nous décidons de nous rendre au premier panorama en calèche. Maman prend ensuite son courage à deux mains pour monter sur un chameau. Nous nous enfonçons dans le désert à bord de nos super-héros à 4 pattes dans le but d’obtenir un point de vue sur un maximum de pyramides ! Très bon moment ! Nous redescendrons en calèche pour aller voir le Sphinx de plus près.

Pyramides de Guizeh

L’incontournable du Caire, les pyramides à dos de chameau

Pause déjeuner où nous commandons une autre spécialité égyptienne : le « Kushari ». Mélange de différentes sortes de pâtes, riz, lentilles, pois chiches, oignons frits, sauce tomate épicée et sauce au vinaigre et à l’ail. Parfait pour reprendre des forces !

Kushari plat égyptien

Notre plat de Kushari

La journée ne se termine pas là. Maman est encore en forme pour continuer. Nous partons donc en direction de la Citadelle de Saladdin qui offre une vue panoramique sur tout le Caire. S’y trouve également la magnifique mosquée du sultan Hassan.

Citadelle du Caire

Selfie devant la vue depuis la citadelle

La chaleur est écrasante. On achète quelques « Termess » (lupins au citron) à un vendeur de rue et il est temps de rentrer.

Jour 3 : Islamic Cairo

Veille du Ramadan, nous nous rendons dans le quartier historique du Caire. Mon quartier préféré. Un seul ticket nous permet de visiter tous les sites de la rue El-Moez. Outre les mosquées, palais et autre anciens hammams, le quartier est resté très authentique et les touristes se mêlent aux marchands et aux égyptiens. Tandis que certains sont là pour assister à un concert ou à un show, d’autres y viennent en famille se balader sur les pavés et flâner le long des échoppes. Abstraction faite des quelques scooters qui forcent le passage à coup de klaxons, on pourrait presque croire avoir fait un saut dans le temps. Le souk Khan al-khalili sera notre repère pour l’achat des souvenirs à ramener à la famille. On y trouve de tout et le fait d’être avec des égyptiens nous aide à négocier de bons prix.

Quartier islamique du Caire

Pause dans un des nombreux sites historiques du quartier islamique

Petite pause de rigueur dans un petit café réputé au milieu du souk pour boire quelques jus de fruits frais, dont la goyave égyptienne, ce fruit goûteux qui ressemble à une poire jaune.

Dîner dans la famille qui m’accueille. La présence de ma mère et l’arrivée du ramadan forment une belle combinaison pour profiter d’une grande tablée et de plats à n’en plus finir. Au menu : poulet, légumes en sauce, semoule sucrée, « mahchi » (légumes farcis avec du riz, des herbes et épices, et éventuellement de la viande), « chorba lisan asfor » (soupe de pâtes en forme de langue d’oiseau), « kofta » (mélange de viande hachée et d’herbes cuites au four), « molokhiyah » (soupe collante à base de plantes). Divin !

cuisine Egypte

Une belle tablée pour un moment spécial

Jour 4 : Tour du Caire et felouque sur le Nil

Dernière journée que l’on concentre à des activités softs car c’est le premier jour du Ramadan et être dehors avec cette chaleur pourrait vite fatiguer ma famille égyptienne qui nous accompagne. Direction d’abord la Tour du Caire pour une vue à 360° sur toute la capitale. Ma mère est impressionnée et on peut prendre notre temps car ce jour-là, il n’y a quasiment personne. Petite pause au café à l’étage en-dessous pour continuer de profiter de la vue à l’abri du vent.

Vue Tour du Caire

On multiplie les selfies tant que maman est là !

Nous redescendons ensuite pour rejoindre le Nil et faire une balade en felouque, ces bateaux à voile typiquement égyptiens. Un chouette moment, au calme, à suivre le mouvement du vent sur le plus grand fleuve au monde.

Felouque Nil Caire

Un beau moment sur le Nil à bord de notre felouque

Nous rentrons avant l’heure fatidique de l’ « iftar », la rupture du jeûne où les musulmans sont autorisés à manger et boire de nouveau. C’est un peu avant 19h que nous démarrerons ce moment avec un mélange de lait et de dattes ou de noix de coco.

Nous ressortirons un peu plus tard au Mall of Arabia pour une dernière séance de shopping avant le grand départ. Les centres commerciaux du Caire sont immenses, modernes et sont ouverts très tard.

C’est dimanche, et le jour de la fête des mères. Mais nous n’aurons pas le temps d’en profiter très longtemps. Il est déjà temps de raccompagner maman à l’aéroport. Maman qui a fait un énorme effort pour venir, seule, dans un pays réputé dangereux, dans une culture et une langue très différentes, dans une famille avec laquelle elle n’avait échangé que quelques bribes de phrases par Skype. Mais elle s’en est finalement bien sortie. L’accueil extrêmement chaleureux de la famille y est certainement pour beaucoup.

Elle qui ne parle pas anglais, elle a commencé à s’exprimer au bout de quelques jours. Elle qui n’avait pris l’avion qu’une seule fois auparavant, elle a adoré renouveler l’expérience. Elle a su se débrouiller aux différents aéroports lors des escales malgré ses craintes. Bref. Je suis très fière d’elle !

Bonne fête maman !

fête des mères voyage Caire

Dernière photo avant le grand départ

 

Des questions ? Réactions ? N’hésite pas à poster un commentaire plus bas…

Épingle cet article sur Pinterest :

4 jours au Caire pour la fête des mères

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A propos de l'auteur

Pauline

Pauline partage les secrets de fabrication de ses voyages pour faire de toi un voyageur expert. Spécialiste des voyages en solo au féminin.

6 Commentaires

  • C est vraiment une très belle fete des mères … Ces moments passés à decouvrir cette magnifique ville …. Belle description …, je l ai visite il y a dix ans …. Magnifiques souvenirs

  • Coucou ce sont des moments qui resteront gravé dans votre mémoire à toutes les 2.C est super génial ce qu’ à fait Josy.félicitations et un bel acte pour toi Pauline d avoir fait ça pour elle.C est merveilleux. Gros bo

    • Merci beaucoup Monique pour ton message 😀 On s’en rappellera c’est sûr et ça me tenait à cœur de lui montrer ma petite vie de voyageuse ! Un beau souvenir et de supers moments ! Bisous !

  • Heureuse que tu nous fasses partager ce bel épisode avec ta maman. Je passerait la voir demain et je suis sure qu’elle aura pleins de choses à me raconter et qu’elle aura encore pleins d’étoiles dans les yeux. Bisous ma grande.

Laissez un commentaire

Close