#Voyager seule

3 raisons de voyager seule quand on est une fille

Ecrit par Pauline

Voyager seule quand on est une fille, ça ne coule pas de source. La Fille a besoin d’être rassurée, d’être entourée et avant tout de se sentir en sécurité. La raison est assez simple, une fille parait beaucoup plus vulnérable, d’autant plus en voyage et davantage encore seule.

Alors, ça vaut vraiment le coup de prendre le risque ? La réponse est OUI ! Pourquoi ? Voici 3 bonnes raisons pour ne plus hésiter…

1. LA LIBERTE 

monteAlbanLe sentiment de liberté est la chose la plus fabuleuse à vivre quand on voyage seule ! Une bouffée d’air qui nous libère de tout compromis, concession et frustration.

Envie d’aller voir ce temple au fin fond de la jungle ? de passer des heures dans le musée de la saucisse au curry ? de faire de la plongée, du surf, de l’escalade, du poney ? Ou juste de ne rien faire et de te dorer la pilule sur la plage ? Qui t’en empêchera ! Tu fais bien ce que tu veux, tu es libre de changer tes plans au dernier moment… et même de faire des erreurs, personne ne te le reprochera.

2. LES RENCONTRES 

Oui, parce que c’est bien joli tout ça mais j’ai pas tellement envie de rester toute seule pendant 3 mois non plus !

Alors là, je te rejoins totalement, la solitude ne me dérange pas mais après environ 18 heures et 12 minutes (ouais j’ai fait le test), je sature. Tu me laisses seule plus longtemps et je commence à douter de moi et de ma capacité à me faire des amis. Bref, je suis pas bien !

GrutasSanCristobal

Sur ce sujet, ne te fais pas de souci, quand tu voyages en solo, tu deviens comme un « aimant à gens ». Les rencontres sont facilitées par le simple fait d’être seule : les gens viennent plus facilement vers toi, il n’y a pas la pression d’un groupe et les gens ne se disent pas que tu as juste envie d’être avec tes amis. Et puis, bien sûr, toi aussi tu vas plus facilement vers les gens, que tu sois timide ou non. L’Homme avec un grand H a naturellement besoin de discuter, de partager ses sentiments, ses émotions et de vivre des expériences à plusieurs pour pouvoir en échanger.

Alors pas de panique, des rencontres, tu en feras tout au long de ton parcours, toutes plus intéressantes les unes que les autres.

3. VIVRE SES REVES

DSC048051400x600

Qu’il y a-t-il de pire dans la vie que de laisser filer un rêve par peur de l’inconnu ?

Il est toujours possible de chercher un ami avant de partir à l’aventure, mais combien de fois j’ai entendu des plans voyages tomber à l’eau car l’ami en question (cochez la (les) bonne(s) réponse(s)) :

☐ N’a pas assez d’argent pour partir
☐ N’a pas pu obtenir ses congés
☐ A finalement un autre plan
Doit nourrir Basil, le nouveau lapin de la famille

A ce moment-là, 2 choix s’offrent à toi : renoncer… ou foncer !

Je ne saurais que trop te conseiller de FONCER ! Tout un monde s’offre à toi, et avec lui un épanouissement personnel, une ouverture d’esprit et une confiance en soi qui te fera pousser des ailes !

Et toi, qu’est-ce qui te pousse à voyager seule ou, au contraire, t’en empêche ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A propos de l'auteur

Pauline

Pauline partage les secrets de fabrication de ses voyages pour faire de toi un voyageur expert. Spécialiste des voyages en solo au féminin.

6 Commentaires

  • Bonsoir
    Je suis tomber sur ton blog en faisant quelques recherche sur les voyageuses solitaires et ça m’a redonné le courage de repartir à nouveau seul, je ne change pas de pays (L’Italie) juste de ville. Je commençais à me décourager, car durant mon premier périple j’ai été seul et je n’ai rencontré personnes le fait de partager m’as manquer et aussi de ne pas bavarder durant une semaine. Mais cette sensation de liberté de faire ce que l’on veux quand t’on veux sans faire de compromis ou encore de ne pas être dans l’attente de l’autre pour pouvoir partir ainsi que de ressentir plus profondément les choses que l’on découvre, est juste formidable. En lisant tes différents articles ça m’a re-motivé à prendre mes billets et à partir une nouvelle semaine mais cette fois ci en auberge de jeunesse pour avoir plus de chance de rencontrer d’autre voyageur solo. Tous ça pour dire que je te remercie pour ce blog et de continuer à nous faire rêver ! 🙂

    • Oh merci pour ton message Leila ! C’est ce genre de message qui me motive à continuer à écrire… J’espère que cette fois-ci tu rencontreras des gens et effectivement, tu auras beaucoup plus de chance en auberge de jeunesse. Un petit sourire et un « Come stai? » et ça roulera tout seul 😀 N’hésite pas à venir me raconter ton voyage à ton retour ! 🙂

  • Salut! 🙂
    Je suis bien d’accord avec toi, le fait de voyager seul est tellement bénéfique.
    J’ai aussi écrit un article sur ce fait, et je ne saurais que conseiller de partir seul.
    Si vous voulez mon opinion en plus développé, c’est par ici : http://unvoyagesansnom.com/voyager-seul
    J’en site même quelques uns de plus dans mon article. 😉
    Actuellement en tour du monde, en Indonésie, je mets à profit cette décision, que je ne regrette pas du tout, bien au contraire!
    Je n’ai jamais été autant accompagné que depuis que je voyage seul!
    Simon,
    du blog voyage : Un Voyage sans nom

  • Hello Pauline !

    Toutes ces raisons sont également les miennes lorsque je voyage « toute seule ».

    Effectivement, l’avantage est qu’il est extrêmement facile de se faire des amis, mais il est également facile de faire comprendre à ceux-là que tu as envie d’aller là, ou là, et que libre à eux de te suivre ou non.

    Bref, tu prêches une convaincue, je suis revenue de tous mes voyages en solo complètement transformée, prête à tout affrontée, plus forte que jamais 🙂

    • Bonjour, à lire ce blog ça me conforte dans mon envie de partir seule. Je n’ai jamais voyagé seule et j’avoue être « frileuse » à passer le pas, alors que je suis d’un tempérament plutôt décidé !
      Mais j’ai tellement envie de franchir le pas…. surtout que je ne suis plus toute jeune (57ans….).
      Quelques conseils de la part des baroudeuses me seraient précieux, si vous pouvez….
      Merci à toutes !!
      Muriel

      • Bonjour Muriel,

        Le plus dur c’est effectivement de se lancer. Mais ensuite, vous ne pourrez plus vous en passer 😉

        Il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves. L’important étant de ne pas avoir de regret, d’autant plus si l’envie grandit en vous.

        N’hésitez pas si vous des questions, nous serons là pour y répondre…

Laissez un commentaire

Close